Dr Chenay, le plus vieux médecin de France

Âgé de 98 ans, le Dr Chenay continue d’exercer dans le Val-de-Marne, si celui-ci est passionné par son métier, il incarne aussi un mal français, de moins de moins de médecins s’installent dans les banlieues et les zones rurales du pays alors que les praticiens déjà présents vieillissent.

Rencontre avec le plus vieux médecin de France The Guardian

Selon COURRIER INTERNATIONAL, “Dans une rue tranquille en banlieue sud de Paris, la salle d’attente du généraliste déborde et certains patients doivent rester dehors”, décrit The Guardian, la scène a lieu à Chevilly-Larue, dans le Val-de-Marne, où le Dr Christian Chenay exerce,depuis soixante-dix ans !

Le praticien, qui va célébrer ses 98 ans ce mois-ci, est le médecin le plus âgé de France, « Je ne peux pas m’arrêter de travailler, a-t-il expliqué au quotidien britannique, comment [le] pourrais-je alors qu’il y a seulement trois médecins pour 19 000 habitants dans cette zone ? »

En dépit de son âge, Dr Chenay refuse de cesser de travailler en raison de la pénurie de médecins dans la région, ce qui constitue un réel problème du fait que la pénurie de médecins constitue un danger pour la sécurité des citoyens.

Le médecin généraliste Christian Chenay a 98 ans, c’est l’un des trois médecins dans la ville de Chevilly-Larue, en Val-de-Marne, ce doyen de la santé exerce encore malgré son grand âge, car il refuse de décrocher pour se rendre utile, il ne reçoit cependant que deux fois par semaine et sa salle d’attente reste toujours pleine.

Lire aussi: SANTÉ : FAUT-IL BANNIR LE SUCRE BLANC DE LA CUISINE ?

Médecin  « France »

En France, un médecin est un professionnel de la santé habilité à exercer la médecine après obtention d’un diplôme d’État de docteur en médecine. Il peut exercer à l’hôpital, avoir une activité libérale ou travailler dans d’autres structures, en France, les médecins sont soumis au code de déontologie médicale, contenu dans le Code de la santé publique.

Evolution de la démographie médicale « les Médecins »

La démographie médicale est, au sens propre, l’étude statistique de la population de la profession médicale, ou au sens large, des professions de santé, elle est aussi la pratique de la régulation de la population de ces professions dans le cadre plus large de la gestion du système de soins d’un pays.

Dépendra dans une large mesure des décisions générales prises aujourd’hui et de l’évolution des options, jeunes médecins Les attentes éclairent les conséquences, les choix à long terme pris aujourd’hui en démographie médicale, ces il ne semble que lentement compte tenu de la durée de la formation et du temps requis, renouveler les générations.

Un scénario de référence, appelé Tendance, a été réalisé en supposant que les options soient préservées, les médecins sont des individus à long terme. Dans ce scénario, malgré la forte hausse du

Jusqu’à 8000 en 2011, le nombre de praticiens sera seulement, son niveau actuel par rapport à 2030. La diminution des effectifs sera moins importante, général des spécialistes, mais les changements seront très contradictoires, spécialité pour un autre.

Trois autres scénarios permettent d’évaluer l’impact des mesures d’adaptation alternatives: réduire le nombre de paragraphes à 7 000, l’augmentation rapide par postes ouverts en médecine générale dans les classifications nationales (ECN) jusqu’au 60%, la répartition régionale des postes ouverts aux zones favorables à la REC.

Lire aussi: LES 7 CHOSES QUE NOS MAINS RÉVÈLENT SUR NOTRE SANTÉ

Leave a Reply