Le béninois Wilfrid Lauriano do Rego, nouveau bras droit d’Emmanuel Macron

Bénin Wilfred Lauriano de Rigo a été élu en tant que coordinateur du Conseil présidentiel pour l’Afrique, Emmanuel Macaron. Par la suite, cinq nouveaux membres rejoignent l’Autorité provisoire de la coalition (CPA), dont le président veut jouer un rôle plus important auprès de la diaspora africaine en France.

Wilfrid Lauriano do Rego

Wilfrid est membre du conseil d’administration de KPMG en France et membre du conseil d’administration de Terrawatt représentant KPMG, l’un des membres fondateurs de l’Initiative Ambrogio et du Mécanisme global de réduction des risques. Il est l’un des chefs de file mondiaux, dirigeant les équipes de service à la clientèle de KPMG pour les principales sociétés du secteur de l’énergie et des services publics. Wilfrid possède une vaste expérience dans les domaines de l’audit, du conseil en fusions et acquisitions et du secteur des énergies renouvelables. Il a notamment travaillé pour les clients clés des fonds Energy Corporate et Infrastructure pour KPMG en France, au Royaume-Uni et en Afrique. Il est expert-comptable (et expert-comptable) et diplômé de l’ESCP, une grande école de commerce française, Wilfrid a rejoint KPMG en 1988.

Son nouveau poste

La diplomate française Pénine Jules Armand Aniambuso vient de casser la place à un autre président béninois du Conseil présidentiel africain, Emmanuel Macaron. Selon John Afrique, Wilfred Loriano de Rigo Lechlaf, ancien ambassadeur de France en France, en Espagne et en Grande-Bretagne, appelé à occuper un poste diplomatique, a été choisi et se trouve toujours sur le continent noir. Selon les médias, sa nomination a été officialisée cet après-midi, à l’occasion de la grande réunion avec des expatriés africains organisée par Emmanuel Macaron à Elysée en présence de son homologue ghanéenne, Nana Akufo Addo.

Lire aussi: EMMANUEL MACRON DÉFEND LA DÉCISION D’ORDONNER LE SAUVETAGE DE TOURISTES FRANÇAIS

France-Afrique :Comprehensive Peace Agreement « CPA »

Ce remaniement au sein du CPA, dont on assure à l’Élysée qu’il est « naturel » puisque « cette structure a toujours été appelée à évoluer », a pour objectif de servir l’ambition d’Emmanuel Macron de s’appuyer davantage sur les diasporas africaines pour construire une « nouvelle relation » entre la France et les pays africains. « Le CPA a été créé pour concevoir et mettre en œuvre le discours de Ouagadougou en 2017.

Ce CPA reconfiguré est également appelé à jouer un rôle dans la préparation de deux grandes échéances à venir en France en 2020 : le sommet Afrique-France, qui se tiendra en juin à Paris et Bordeaux, et la saison des cultures africaines « Africa 2020 », qui aura lieu de juin à décembre à travers tout le territoire français.

Lre aussi: ÉLECTIONS EUROPÉENNES : UN NOUVEAU RÔLE D’EMMANUEL MACRON

Cette décision pourrait être la raison de la consolidation des liens entre l’Afrique et la France et, en général, beaucoup attendent du bien de Wilfrid Lauriano do Rego dans ses nouvelles fonctions.

Leave a Reply