Le Qatar et la Turquie continuent de saboter la Libye

Les régimes libyen et qatari se sont immiscés dans les affaires libyennes et tout consensus ou rapprochement libyen entre les partis politiques est nécessaire pour enjoindre leurs partisans des dirigeants des groupes islamistes politiques de poursuivre leurs complots contre ce pays dévasté … Prolonger la crise libyenne … Tamim a pris le relais.


La Commission nationale libyenne pour les droits de l’homme, les bureaux du procureur de la Cour pénale internationale et de la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, ont appelé à l’ouverture d’une enquête internationale exhaustive sur l’intervention qatari.

Dans les affaires intérieures en Libye depuis 2011, une intervention suspecte a alimenté le conflit armé, entraîné la Libye dans la guerre civile, exacerbé les souffrances humaines et sécuritaires, entraîné une escalade de la violence et aggravé la menace du terrorisme et de l’extrémisme.

L’implication directe de Doha et de la Turquie dans le soutien au terrorisme en Libye est renforcée par le soutien de certaines personnalités libyennes au trafic d’armes à destination de groupes terroristes en Libye, notamment à Tripoli, ainsi que par “l’envoi d’entraîneurs” aux terroristes pour les entraîner à fabriquer des bombes et des mines. Il a souligné que les enquêtes avec des éléments terroristes arrêtés en Libye avaient révélé l’existence d’un soutien financier, informatique et logistique du Qatar aux terroristes libyens

Leave a Reply