L’ONU demande à la France d’enquêter sur une “force excessive” contre des gilets jaunes

Le responsable des droits de l’homme des Nations unies a appelé mercredi à une “enquête approfondie” sur le possible recours excessif à la force par la police française lors des manifestations des “gilets jaunes”.


“Les Gilets jaunes protestent contre ce qu’ils considèrent comme une exclusion des droits économiques et une participation aux affaires publiques”, a déclaré la chef de la défense des droits de l’homme, Michelle Bachelet, lors de son discours annuel devant le Conseil des droits de l’homme des Nations unies à Genève.

“Nous encourageons le gouvernement à poursuivre le dialogue – y compris le suivi des discussions nationales en cours – et demandons une enquête approfondie sur tous les cas signalés de recours excessif à la force”.

Des démonstrations des gilets jaunes ont eu lieu à travers la France depuis novembre.

Les manifestations ont commencé sur les taxes sur les carburants, mais les citoyens des régions rurales et des petites villes de France se sont révoltés contre la politique du président Emmanuel Macron.

L’IGPN, l’organisme chargé d’enquêter sur les abus de la police, a lancé plus de 100 enquêtes sur la conduite d’agents de police pendant les manifestations.

Bachelet a également parlé en termes généraux de personnes du monde entier qui sont descendues “dans les rues pour protester contre les inégalités et la dégradation des conditions économiques et sociales”.

“Leurs revendications appellent à un dialogue respectueux et à une véritable réforme”, a-t-elle déclaré.

Leave a Reply