Non convaincus par les promesses de Macron, les gilets jaunes maintiennent la pression

Des dizaines de milliers de manifestants ont pris la rue pour la 24e journée consécutive dans la rue, certains affirmant que les propositions annoncées cette semaine par le président français Emmanuel Macron ne vont pas assez loin pour remédier à la situation critique des travailleurs.

Mais les manifestants ont déjà précisé que les mesures ne vont pas assez loin.

La police française a fait usage de gaz lacrymogène pour repousser les manifestants qui tentaient de se diriger vers le bâtiment du Parlement européen à Strasbourg, dans l’est du pays. Les manifestations à Paris sont restées généralement pacifiques.

Lire Aussi : MACRON ANNONCE DES MESURES VISANT À APAISER LA COLÈRE DES GILETS JAUNES

“Le mouvement Gilets Jaunes doit continuer”, a déclaré Thierry-Paul Valette, cofondateur de Gilets jaunes , affirmant que Macron avait “raté une occasion cruciale” de rencontrer ceux qui manifestaient depuis la mi-novembre.

“Au cours de nos cinq mois de manifestations, il n’a rien appris … Il n’a fourni aucune réponse politique.”

Les manifestants reprochent à Macron de favoriser les riches et réclament des augmentations de salaires et de retraites.

La marche de Paris était organisée par le syndicat militant de la CGT et a été rejointe par des personnalités de gauche, dont Jean-Luc Mélenchon, chef du parti La France insoumise et l’un des critiques les plus virulents de Macron.

Le ministère de l’Intérieur a estimé que 23 600 manifestants s’étaient mobilisés samedi à 19 heures, dans le pays (dont 2 600 dans les rues de Paris), contre 27 900 une semaine plus tôt. C’était le deuxième plus faible taux de participation depuis le début des manifestations en novembre.

Les manifestants ont estimé leur propre nombre à 60 000 cette semaine, contre 98 000 la semaine précédente.

Leave a Reply