Un accident d’avion provoque un incendie

Terrible accident “incendie” ce vendredi dans la région de Générac, dans le Gard. Selon des informations du Midi Libre, que Le Parisien a pu confirmer, un avion bombardier d’eau de la Sécurité civile s’est écrasé peu avant 17h20 alors qu’il était mobilisé sur un feu de forêt, le pilote, seul à bord, est mort, a confirmé en fin de journée la préfecture.

Crash dans le Gard : le pilote du bombardier d’eau est mort

Plusieurs incendies ravagent le Gard vendredi 2 août, un pilote d’un Tracker de la sécurité civile s’est tué dans le crash de son appareil alors qu’il combattait les flammes. “C’est une nouvelle extrêmement triste, c’est l’un des nôtres tout le corps des sapeurs-pompiers est meurtri”, a indiqué vendredi sur franceinfo, le commandant Eric Arignier, porte-parole des sapeurs-pompiers du Gard. “Sur la commune de Générac 315 hectares ont été touchés. Ce feu n’est pas maîtrisé”, mais “il est fixé”, a-t-il précisé. “Les secours continuent à travailler à préserver les personnes et les biens. Il y a un deuxième feu sur la commune de Vauvert qui est toujours lui aussi actif, qui n’est pas maîtrisé, où 170 hectares ont été brûlés”,à Montignargues où 11 hectares ont été brûlés, le feu est maîtrisé.

Une centaine de gendarmes et 530 pompiers, dont des renforts venus d’autres départements, étaient mobilisés dans le département du Gard, vendredi, pour lutter contre trois incendies qui se sont déclarés en début d’après-midi sur les communes de Vauvert, de Montignargues et de Générac. Le gros des effectifs était déployé dans cette dernière commune, avec 410 pompiers, 140 véhicules terrestres et 4 avions bombardiers d’eau.

Lire aussi: EN FRANCE : RISQUE D’INCENDIE

Il est trop tard pour établir les circonstances de l’éclosion des feux, ce qui est évident c’est que dans notre département mais aussi dans les départements du sud, nous sommes soumis déjà depuis le mois de juin à des températures extrêmement fortes, on a traversé plusieurs périodes de canicule cumulées, le vendredi était une journée classée à risque très sévère, sur une échelle de 7, on était au niveau 6 de cette échelle sur ce secteur notamment du sud du département du Gard, nous avions déployé beaucoup de moyens, mais malheureusement lorsqu’on a à faire face à de nombreuses éclosions d’incendie, forcément à un moment donné l’un d’entre eux prend des proportions importantes.

L’incendie de Générac est désormais fixé, il a détruit 320 hectares ainsi qu’une maison, et une quarantaine de personnes ont été évacuées de façon préventive. A Vauvert, l’incendie est également fixé, 170 hectares ont brûlé et une vingtaine de personnes ont dû être évacuées.

Enfin, l’incendie de Montignargues est terminé, après avoir détruit 11 hectares, cependant, “la situation météorologique reste particulièrement défavorable et toutes les conditions sont réunies pour que de nouveaux feux puissent survenir”, souligne le Service départemental d’incendie et de secours dans son dernier bulletin, on ignore encore les causes de ce crash. « Une enquête judiciaire est en cours, placée sous l’autorité du procureur de la République qui s’est déplacé sur les lieux », a ajouté la préfecture.

Lire aussi: NOTRE-DAME: UN GRAND INCENDIE RAVAGE LA CATHÉDRALE DE PARIS

Leave a Reply