Vers projet de loi pour interdire l’avion sur les courts trajets en France

Jugé trop polluant, l’avion pourrait, sur certains trajets courts, être remplacé par le train. Certains députés ont déposé des amendements en ce sens, pour réduire l’impact carbonne de nos déplacements.

Parmi les élus qui ont déposé ces amendements, on retrouve notamment François Ruffin, de la France insoumise ou encore Delphine Batho, député écologiste. Leur idée : que les trajets en avion, qui peuvent être effectués en train, sans qu’ils ne dépassent 2 h 30 de plus que s’il était fait par voie aérienne, soient interdits

Lire Aussi : ETIHAD OBTIENT LA PREMIÈRE CERTIFICATION DE LA COMPAGNIE AÉRIENNE CEIV PHARMA AU MOYEN-ORIENT

“Selon l’éco-calculateur de la direction de l’aviation civile, un aller-retour Paris-Marseille en avion émet 195 kg de CO2 par passager. Ce même aller-retour effectué en TGV en émet 4,14, soit près de 50 fois moins”, a expliqué François Ruffin sur son site. Le député propose aussi de taxer les billets d’avion et le kérosène. “Le maintien sous perfusion de liaisons aériennes par les exonérations fiscales et autres aides publiques est un choix politique écologiquement et socialement injuste”, poursuit-il.

« Taxe Chirac » et interdiction de vol

Les ONG environnementales jugent globalement le projet de loi « insuffisant » dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre des transports. Elles ont appelé les parlementaires au « sursaut » et réclament une « contribution climat » sur les billets d’avion, qui serait « complémentaire » d’une éventuelle suppression de la niche fiscale dont profite le kérosène.

Lire Aussi : GENERAL ELECTRIC VA SUPPRIMER PLUS DE 1000 EMPLOI EN FRANCE

Alors qu’Emmanuel Macron veut « avancer » sur cette question à l’échelle européenne, des élus de sensibilité écolo plaident pour envoyer un signal au niveau national.

Leave a Reply