Moselle : dans les maisons penchées de Rosbruck, l’Etat pointé du doigt pour défaillance

0
31

Dans cette commune, le sol s’est affaissé après des décennies d’exploitation de mines de charbon. Si l’État a été condamné à verser plus de 3 millions d’euros à une trentaine de sinistrés, pour beaucoup de propriétaires le compte n’y est pas.